Foire Aux Questions

Voici quelques questions qui reviennent régulièrement

- Qu'est-ce qu'une lignée ?
Une lignée c’est comme pour une famille, vous avez un père, un grand-père, un arrière-grand-père. Dans une lignée spirituelle, il y a une transmission de Maître à disciple. Le Maître transmet à un disciple une autorité ou un pouvoir, ce dernier devient un Maître à son tour et il transmettra à un disciple cette autorité et ainsi de suite.
 
- Je ne comprends pas ce qu’est la Shakti.
La Shakti est l’Énergie Divine qui est à l’origine de tout. On peut l'appeler Dieu ou Énergie Universelle, peu importe le nom. Cette intelligence suprême gère tout ce qui se passe dans l’Univers. Elle est à l’origine de ce que l’on est et intervient tant au domaine physique, mental, émotionnel que spirituel.
 
- Qu’est-ce que la grâce de Shaktipat ?
Shaktipat est l’éveil de la Kundalini par le Maître. Cette énergie de la Kundalini est endormie en nous et est réveillée par un Maître de la Lignée Shaktipat. Elle va œuvrer pour purifier tous les plans, tant physique qu’émotionnel pour nous amener à la dissolution de l’ego afin de retrouver notre vraie nature divine. On parle de grâce car toutes les autres pratiques spirituelles visent l'éveil de la Kundalini, mais cela prend des années d'efforts, alors que la transmission Shaktipat par un Maître éveille cette Kundalini en un clin d'œil. La seule condition est un cœur pur et un désir de retrouver la relation avec Dieu.
 
- Quel est le but de Shaktipat ?
Le but de Shaktipat est d’éveiller la Kundalini pour qu’elle purifie tous les canaux et chakras et nous amène à retrouver notre vraie nature, libre de l'emprise de l'ego et du mental.
 
- Qu’est-ce qu’il nous est demandé après Shaktipat ?
Si notre cœur est pur et notre désir sincère, la pratique de la méditation va se mettre en place après Shaktipat. Pour certains, ce sera un temps a mettre en place dans votre journée, un moment d'intériorité que vous prendrez quotidiennement et pour d'autres ce sera comme un besoin naturel venant de l’intérieur. Dans les deux cas ce sera une mise à disposition de la Shakti. Alors cette dernière pourra agir pour nous amener sur le chemin de la libération. 
Méditer est ce qui est demandé dans cette voie.

- Pourquoi appelle-t-on Shaktipat la voie royale ?
C’est que contrairement à ce que nous connaissons dans d'autres pratiques, ce n’est pas nous qui faisons le travail, ce ne sont pas nos efforts qui nous permettent de progresser. Pas de connaissance à avoir, pas de techniques longues et fastidieuses à apprendre. C’est une voie directe, accessible à tout le monde. La seule chose à faire c’est s’en remettre à la Shakti, c’est elle qui sait, et pas nous ce qui est bon pour nous. Cela demande un abandon, "surrender" en anglais. C’est difficile pour nous en Occident qui sommes habitués à maîtriser notre vie. Nous apprenons à nous abandonner petit à petit.

- Il n'y a donc rien à faire ?
Cette notion est importante à comprendre. On interprète parfois que "puisque c'est la Shakti qui fait le travail, il n'y a rien à faire". La Shakti nous transforme petit à petit. Elle sait ce qu'il faut faire et quand il faut le faire. Seulement elle attend notre participation. Notre part est de mettre un temps à part dans notre quotidien pour qu'elle puisse agir pleinement. Ce temps c'est la méditation. Se mettre à disposition pour que la Shakti puisse œuvrer, rester connecté par le cœur à elle tout au long de la journée. C'est comme rester en contact avec son amoureux, est-ce que c'est "faire quelque chose" ?
 
- Shaktipat est-il payant ?
Dans notre lignée, Shaktipat est donné gratuitement comme également Diksha. Guruji et les Maîtres Français ne demandent aucune rétribution financière.
 
- La Shakti peut-elle guérir les maladies ?
Shaktipat n’est pas une voie de guérison. Le but de la Shakti est de vous mener à la libération de la tyrannie de l'ego, non de guérir ou même de soigner votre corps. Il peut y avoir, dans certains cas, des actions positives sur votre corps mais c’est parce que cela fait partie de votre chemin. Le corps est lié à notre incarnation, c’est notre âme qui aspire à revenir à Dieu pas notre corps.
 
- Moi un Maître vous savez, ce n’est pas mon truc…
Nous avons, en occident, une vision erronée du Maître. On le voit comme quelqu’un qui veut vous asservir, vous prendre votre argent, vous rendre dépendant de lui, vous séparer de votre famille, alors qu'en réalité les vrais Maîtres n'ont aucune attente et oeuvrent toujours pour votre bien.
Il est curieux de penser que pour tous les autres domaines de la vie on accepte volontiers d’être accompagné et guidé mais dans le domaine spirituel, on a besoin de personne !
Le Maître est là vous vous guider, vous accompagner, parce qu’il connaît le chemin et les difficultés. C’est comme un bon père avec ses enfants. Il est difficile d’atteindre le Soi seul et sans aide. On peut souvent s’illusionner et croire
qu'on peut y arriver par ses propres moyens car l’ego ne veut pas lâcher la maîtrise et s'en remettre à quelqu'un d'autre. Si votre cœur est sincère la Vie mettra sur votre route le Maître que vous attendez.
La compréhehsion de cette notion de Maître peut mettre du temps à arriver, au début ce n'est pas facile pour tout le monde. Ce n'est pas grave, il faut se laisser du temps. Si vous avancez avec un coeur sincère et rempli de foi en la Vie, vous comprendrez combien les Maîtres sont bienveillants et sans attentes. 
 
- Moi je veux être libre…
La vraie liberté est celle que l’on trouve quand on est libéré de l’emprise du mental, c’est vers cela que nous amène la Shakti au travers de Shaktipat. Sinon vouloir être libre n’est qu’un désir du mental.
Vouloir la libération comme une aspiration qui vient des tripes, comme un noyé qui veut trouver de l’air est bien au-delà d’un désir d’ego, c’est une aspiration de l’âme à retourner à la maison.

 
- Comment choisir son Maître ?
Écoutez votre cœur. "Si vous ressentez la paix et la joie en sa présence, c’est que c’est votre Maître". Nisargadatta Maharaj
 
- C’est quoi la relation Maître disciple ?
La voie de Shaktipat est basée sur la relation de Maître à disciple. Regardez la relation entre un bon père et ses enfants et vous comprendrez ce qu’est la relation entre un Maître et son disciple. Le Maître est là pour vous amener au Soi, à la réalisation, à cet état où le mental ne domine plus. Pour le disciple c’est l’apprentissage d’un abandon, faire confiance, mais pas une confiance aveugle et sans bon sens, une confiance qui se construit par les actes que pose le Maître jour après jour pour votre libération et votre bonheur.
 
- À quoi s’engage-t-on avec Diksha ?
En prenant Diksha on s’engage par rapport à un Maître. On le reconnaît, lui et sa Lignée, et il se crée un lien invisible entre lui, la Lignée et vous. À partir de ce moment vous êtes accompagné, tant dans le visible avec un Maître auquel vous pouvez vous adresser que dans l’invisible avec les Maîtres de la Lignée. 
Votre Maître aussi s’engage mais sur un autre plan. Il va vous accompagner jusqu’à la libération, qu’elle soit dans cette vie ou dans une autre. Vous pouvez lui lâcher la main à tout moment, mais lui ne vous lâchera jamais la main, à moins que vous vouliez couper ce lien.

 
- Et si je choisis de ne pas prendre Diksha ?
Diksha est proposé après Shaktipat aux personnes qui désirent sincèrement suivre cette voie et s’engager avec un Maître. Il n’y a aucune obligation. Certaines personnes ont pris Diksha 1 an ou même 2 ans après avoir reçu Shaktipat. Cela doit venir d’un désir profond, pas d’un effet de mode, de groupe ou parce que les autres s’engagent. C’est un mariage spirituel, un engagement profond.
 
- Mais est-ce que Shaktipat est adapté à notre vie actuelle ?
La voie de Shaktipat est vieille de plusieurs milliers d’années. C’est une tradition qui s’est perpétuée de Maître à disciple, de façon secrète, jusqu’au siècle dernier. Avant il était courant qu’un Maître n’ait qu’un disciple durant toute sa vie. Puis l'intelligence divine a décidé, bien avant internet et les bouleversements que nous connaissons, d’ouvrir cette connaissance au plus grand nombre. Elle avait anticipé ce qui allait se passer, depuis le milieu du 20e siècle.
Aujourd’hui nous pouvons avoir accès à cette initiation mystique de façon presque aussi simple que de faire un stage de développement personnel. Pourtant Shaktipat et encore plus Diksha est une transmission sacrée. Elle met en mouvement les forces les plus pures, celles qui sont à l’origine de la création de tout ce qui existe.
Shaktipat répond vraiment aux besoins de notre époque, car nous nous sommes tellement éloignés de l’essentiel dans notre société aujourd’hui que les gens aspirent à se retrouver, à toucher l’essence des choses et de la Vie. Savoir qui on est et quel est le but de notre vie est une recherche essentielle pour de nombreuses personnes. Shaktipat nous permet, au travers du Maître, d’expérimenter le lâcher prise et de pouvoir vivre petit à petit dans l’instant présent et l’acceptation de ce que la Vie met sur notre route.

 
- Shaktipat et les techniques énergétiques, c’est pareil ?
Dans ce monde de dualité, toute médaille a son revers. La démocratisation et on peut même dire la vulgarisation de la voie de Shaktipat était nécessaire car tant de personnes en ont besoin et crient leur désir de retourner à la source, et en même temps cette voie est perçue par certains comme une technique en plus, "un stage de méditation qui fera bien dans mon parcours".
Shaktipat est une voie directe, elle répond à un besoin du cœur d’aller à l’essentiel, à la libération. Ce n’est pas une voie de guérison, ni une voie qui vise le bien-être, elle n’apporte pas de connaissance au sens intellectuel, elle ne permet pas une meilleure compréhension de l’énergétique telle qu’on peut le voir dans l’acupuncture, le Reiki ou d'autres techniques énergétiques, elle n’est pas là pour vous ouvrir à d'autres plans de conscience comme le chamanisme.
Il n'y a pas de raison de dénigrer toutes ces techniques car elles ont leur raison d'être. Shaktipat est une voie spirituelle qui nourrit votre âme et vous amène, avec le Maître, à la libération. On ne peut prendre Shaktipat comme une technique de plus.
La question à se poser est : qu’est-ce que je veux ? Si c’est apprendre ou améliorer des techniques pour la santé ou le bien-être, Shaktipat ne répondra pas à vos attentes. Si c’est vous engager sur le chemin qui mène au Soi et à la réduction de l’ego comme un simple outil pragmatique, si ce désir est sincère et ne vient pas simplement du mental, Shaktipat vous ouvrira le chemin vers une dimension nouvelle.

 
- Comment sont organisés et géré les rencontres avec les Maîtres ?
Après avoir rencontré Guruji plusieurs fois en Inde, un petit groupe de français a invité Guruji, en 2012,  à venir en France.
Pour donner un cadre légal à ces rencontres, une association, loi 1901, a été créée : "
Culture et Tradition de l’Inde", qui organise depuis une session annuelle avec Guruji et des week-end avec les 3 Maîtres français.
En effet, en 2015, 3 disciples français ont reçu de
Guruji et la Lignée autorité à transmettre Shaktipat et Diksha
Tous les membres sont bénévoles et donnent leur temps et leur énergie pour organiser les week-ends et sessions d’été.

 
Si vous avez d'autres questions les Maîtres Français y répondront lors des week-end ou des sessions d'été.